* *
* *
Articles

Fermer BIAGNE 10 ANS !

Fermer PRESENTATION BIAGNE

Fermer RAPPORTS

Fermer RUBRIQUE MEDICALE

Fermer TEMOIGNAGES

Photos

Fermer  ASSOCIATION

Fermer  BIAGNE 10 ANS !

Fermer  MISSIONS A MBOUO

Fermer  MISSIONS CAMEROUN

Fermer  MISSIONS EN FRANCE

Fermer  ODONTOLOGIE

Fermer  TROMBINOSCOPE

Fermer  UDM - AED

Fermer  VISITE CAMEROUN

Recherche




news.gifNouvelles

CONVENTION UDM - ENISE - par TOF le 01/07/2015 @ 17:26

BIAGNE APPORTE SON SOUTIEN AU DEPLOIEMENT DE L’UNIVERSITE DES MONTAGNES DE BANGANGTE AU CAMEROUN

 

La semaine 25 du mois de juin 2015 qui vient de s’achever restera singulière dans la dynamique de la coopération décentralisée entre l’Université des Montagnes (UdM, Bangangté-Cameroun) et l’Ecole Nationale d’Ingénieurs (ENISE, Saint-Etienne-France).

En réalité les associations loi 1901, BIAGNE et LAFAK issues de la diaspora camerounaise stéphanoise n’ont pas ménagé leurs efforts depuis deux ans pour aboutir à cet heureux évènement, celui de la signature d’un Accord Cadre de Coopération et de Collaboration (ACCC) .Le 19 juin dernier à l’Hôtel de Mercure de Saint-Etienne, entre l’UdM et l’ENISE. C’est avec la bénédiction des magistrats de villes de Bangangté, madame Célestine KETCHA COURTES son Maire qui a effectué spécialement le déplacement pour la circonstance, et de monsieur Dénis CHAMBE, premier adjoint au Maire  de Saint Etienne en charge des relations internationales, que la signature de cette convention a été effective vendredi dernier. Les deux institutions Universitaires étaient représentées par Monsieur Laurent FORTUNIER, directeur de l’ENISE et le Professeur Ambroise KOM, vice-président de l’UdM en charge de la coopération et de la diaspora.

Cette heureuse initiative citoyenne portée par la société civile et singulièrement la diaspora Camerounaise de Saint-Etienne et son réseau d’amis. La coopération inter - universitaire qui se met dorénavant en place entre Saint-Étienne et Bangangté est une piste originale et originelle par sa démarche. Elle favorisera l’exploration de nouveaux horizons dans les échanges entre ces deux villes qui ont de nombreux atouts et points de convergence. Elle pourra permettre aux uns et aux autres de se découvrir, de se connaitre, de partager des ambitions communes dans une logique de gagnant-gagnant promotrice de développement, porteuse de changement, de transformation et de progrès.

C’est l’occasion pour les bénévoles de BIAGNE et LAFAK de remercier l’ensemble des acteurs qui ont œuvré pour cet aboutissement qui en réalité n’est que le début d’un processus. La suite dépendra de ce que nous en ferons ensemble dans le partage de l’intérêt commun.

Photos de cet évènement

Article Le Progrès de cet évènement

 

 

 


ARTICLE ANDRE BOUCHET - LE PROGRES - par TOF le 08/06/2015 @ 11:19

Article extrait de La Tribune- Le Progrès de Juin 2015 :    news.gif (728 Ko)


ASSEMBLEE GENERALE 2015 - par TOF le 31/05/2015 @ 07:37

Chers(es) Adhérents(es)

Chers(es) Amis(es),Donateurs et Sympathisants,

Le Président,

Le Conseil d'Administration,

Vous invitent à participer à L'Assemblée Générale annuelle de l'Asssociation qui se déroulera :

 

VENDREDI 26 JUIN 2015

A 20 Heures 

Au Centre COLIGNY

19,rue Elisée Reclus 

SAINT-ETIENNE

( Quartier Jacquard )

 

Venez nombreux découvrir les activités et réalisations conduites par Biagne au cours de l'année 2014/2015

 

Recevez , Chers(es) Adhérents(es),Chers(es) Amis(es),nos cordiales et chaleureuses salutations.

Le Président  et le Conseil D'Administration


Drapeau_Cameroun.gifAPPRENDRE A SERVIR SANS CONTREPARTIE - par TOF le 13/05/2015 @ 09:06

Apprendre à servir sans contrepartie

Bénévolat. La culture du dévouement désintéressé au service de l’humanité était au centre de l’assemblée générale de l’antenne camerounaise de Biagne, une association humanitaire créée en France.

Lorsque les associations organisent leurs assemblées générales, c’est souvent pour renouveler le bureau ou voter les budgets. Au lieu de quoi, la vingtaine de membres de l’antenne camerounaise de Biagne, qui s’est réunie dimanche dernier, 3 mai 2015, dans un collège de Bafoussam, a eu droit à une véritable leçon sur le bénévolat. « Il s’agit d’apprendre à vaincre l’ingratitude : mettre un peu de son argent dans un projet, un peu de son temps et en retour ne rien recevoir, si on ne vous accuse pas de blanchiment », explique Hervé MOGTO TAMNOU, le président de cette association humanitaire dont le siège est à Saint Etienne, en France. En bien, le témoignage de Caroline Sojip, mère d’une patiente handicapée à la suite d’un accident de la circulation, alors qu’elle s’apprêtait à soutenir un master 2 en contentieux et arbitrage en droit des affaires à l’Université catholique d’Afrique centrale, est venu rappeler aux participants les moments de satisfaction morale qui peuvent exister. «Sans vous, ça aurait été très compliqué. Elle vient de soutenir après deux ans d’interruption, avec une mention satisfaisante », a-t-elle annoncé. Biagne lui a offert un lit médicalisé et un fauteuil roulant. Sa ré-éducation a été assurée gratuitement par Hervé Mogto, enseignant de masso-kinésithérapie à l’Université des Montagnes. « Une fois, il a raté son vol en s’occupant d’elle », a-t-on appris.

« 90% d’Africains ne comprennent pas qu’on fasse du bien sans être rémunéré. Le bénévolat est ingrat mais il permet de donner vie à nos rêves », observe Hervé Mogto. Il permet notamment de graver les noms dans l’histoire. Avec des médecins, prêtres, ingénieurs et autres, il pense que Biagne est capable d’éduquer par ses actions la population camerounaise, pour le dévouement  à l’autre. Reconnue d’utilité publique en France depuis le 25 mai 2000, Biagne [la paix, le bien-être en langue ghom’ala] veut améliorer la qualité des soins primaires et spécialisés dans différentes structures sanitaires au Cameroun. Elle collecte et achemine du matériel technique et assure la formation continue du personnel médical et paramédical. Agréé par le Minatd en 2012, Biagne a travaillé à l’équipement d’un cabinet dentaire à l’hôpital Ad Lucem d’Obobogo (Yaoundé) et à la réhabilitation de l’hôpital protestant de Mbo-Bandjoun. A son actif, plus d’un milliard Fcfa de matériel et de biens divers mobilisés. Pour les prochaines années, elle compte créer une antenne au Canada, créer des activités génératrices de revenus et multiplier ses partenaires, en intégrant des dispensaires de brousse et des orphelinats. Pour ce faire, l’antenne Cameroun a mis sur pied un conseil d’orientation formé de Jean Nkom, Estelle Ngamgo, l’abbé Isidore Talla, Blaise Netong et Philippe Sadefo.

Franklin Kamtche

Quelques images des participants sous ce lien

 


ARTICLE LAURA ET MARIE - LE PROGRES - par TOF le 20/04/2015 @ 06:50

Article extrait de La Tribune- Le Progrès du 18 avril 2015 :    news.gif (1138 Ko)


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
2013 Container d'octobre
Contacts
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^